DIVINE PROVIDENCE PAR AURELIE DIDILLON

(3)
Déposer un commentaire

La voie à laquelle nous avons beaucoup pensé ces dernières années.

Plusieurs fois nous avions émis l'idée de s'y lancer, cette semaine du 10 Aout semblait la semaine parfaite, tout était reuni pour s'y projeter. Notre petite poulaine à la maison Camille Marot pour nous motiver, il n'y avait plus d'excuse il fallait y aller!

Une nuit à Torino avec un départ à 3h du mat, nous a permis de traverser les premières difficultés: les pierres des couloirs ne sont pas tombées, le passage sous les séracs tant redouté a déroulé (et non roulé).

 

La première partie, le socle, nous étions bien équipés : un petit sherpa bien musclé pour porter et deux petites fées qui tour à tour trouvaient le passage entre les rocs ébranlés pour faire monter la cordée.

A 13h nous voilà arrivés au pied du bouclier, lieu du premier bivouac. Il reste plusieurs heures pour pouvoir s'essayer et fixer les première longueurs, toujours ça d'anticipé pour la prochaine journée. Les deux premières longueurs nous ont rendu joyeux comme des imbéciles heureux...

Nous avons pu déchanter pendant la nuit étoilé, un duvet pour deux c'était malheureux.

Le lendemain, main dans la main nous avons enchainé les diverses banalités... pour finir sur l'arête de Peuterey, victorieux, proche des cieux.

 

 

Le tronçon final pour moi fut interminable, alors que pour les deux machines ce n'était qu'une routine. L'arrivée au refuge du gouter très très méritée nous voilà maintenant bien reposés...

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE