Norvège Ice Trip par Octave Garbolino

L’idée d’écrire ce compte rendu ne vient pas de l’envie de relater une performance précise mais plutôt de partager un voyage au pays des Fjords norvégien, une bonne motivation de groupe de parler un peu de ce paradis de la cascade encore méconnu et sans topo précis! Nous sommes donc partis durant la première quinzaine de février dans la région d'Aurland pour dix jours d’ascensions verticales et de journées givrées avec le Groupe Excellence d’Alpinisme de la FFCAM.

Camille à Edfjord

Octave rejoint la glace après une partie de mixte bien raide dans "Fosslimonster"

Malgré les idées préconçues de mer et d’étendu paisible vendues par les cartes postales locales, notre camp de base de Gudvangen nous donne plutôt l’impression d’être en basse Maurienne ! Il faut faire un effort pour apercevoir du ciel et nos bungalows tremblent à chaque passage des poids lourds sur la nationale. Mais ce petit village bien situé nous a permis de grimper sur tous les secteurs des alentours. Et des secteurs il y en a, car l’étendu des possibilités est infinie. Chaque lieux où se ballade nos yeux est stoppé par un glaçon suspendu. Les projets fleurissent et nos piolets fourmillent! Mince, encore un problème de grimpeur, beaucoup plus de cascades que de jours sur place.

 

A l'approche du mur final de "Double Wammy"

Ambiance fjord norvégien

Parmi toutes nos ascensions, certaines d’entre elles nous laisseront de beaux souvenirs. Les âmes sensibles diront « gravés dans nos mémoires » mais pour nous ça sera plutôt « gravés dans nos bras » et « imprimés dans nos mollets » !

"Double Wammy"

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que le norvégien et ben c’est pas simple ! Il faut ajouter des « -fossen », « -hissen » « -allen », « -ardal » ou autre « -erdal », devant chaque lieux ou secteurs pour s’y retrouver ! Autant vous dire que nous n’avons pas cherché longtemps le nom des cascades parcourues dans la semaine !

Et justement pour faire simple, fini les essais littéraires et voilà quelques photos :

Dans la vallée de Rasdalen, nous avons la chance de grimper les magnifiques murs de « Thorfossen » (400m, M6/6), Fokus (600m ,6) et Kjorlifossen (300m, 5+)

Edfjord, le site classique de Norvège qui ne failli pas à sa réputation avec ses lignes vercticales toutes plus belle les unes que les autres

« Fosslimonster » Vallée de Gudvangen
Pour le dernier jour, remonté à bloc pour un beau projet, c’est avec une équipe de choc composée d’Antoine Avenas et Titi Gentet que nous partons dans le monstre local, l’affreuse folie de 600 mètres appelée «Fosslimonster ». Le GMHM, venu spécialement pour cette ligne nous ouvre la voie deux jours avant et nous démystifient la chose. Un grand merci à eux !
La cascade est constituée d’un socle de 300m en 4+/5, puis d’une partie plus raide et technique (M8/ 6 sur 150m) amenant au pied d’un mur final de 250m en 5.

La pureté de cette ligne, sa longueur et son élancement rendent la chose vraiment impressionnante. Il nous aura fallu plusieurs débats et de la réorganisation pour trouver un point d’attaque ainsi qu’une stratégie juste dans la répartition des longueurs.
6h du matin, pied de la face, Titi fait parler son expérience et tel un Usain Bolt des bons jours court (au détriment de nos mollets !) dans les premières longueurs déjà soutenues.
Nous voilà au pied du raide et c’est à mon tour. Je me lance dans cette deuxième partie en mixte. Et ça passe sans soucis !
Enfin c’est Antoine (petit mais puissant cette machine) qui nous hisse dans le dernier mur final. Et contrairement à nos espérances il n’est pas sans peine.
Même si les cotations annoncées sont plus faciles, ces dernières longueurs sont recouvertes d’une croûte de neige nous obligeant à quasiment rampé à la verticale. Un beau combat jusqu’au bout ce « Monster » !

Nous sortons au sommet vers 17h30, nous laissant la chance de faire les rappels de nuit (ambiance garantie !).
Les supers conditions du moment ont surement rendu la cascade moins difficile qu’à l’ouverture par R. Jasper et R. Schaeli en 2009. En tout cas nous avons eu la chance de grimper en libre toutes les longueurs de glace et de mixte en cheminant à travers ces spectaculaires structures suspendues.
Une belle envolée verticale avec du gaz à tous les étages, qui concluent en beauté ce beau séjour givré ! Merci à la FFCAM et aux coachs pour ce beau voyage très formateur et à Simond pour leur soutien matériel

HAUT DE PAGE