WE GLACE ET MIXTE ÉQUIPE JEUNES FFME PAR ROMAIN WAGNER

(1)
Déposer un commentaire

RUHLE ET POINTE DE LA VIGNOLE - Nit de Carnestoltes - 2700 m Pyrénées - France

Par les temps qui courent, pas si facile de trouver de la vrai glace dans nos contrées Pyrénéenne...

"Heureusement", le manque de neige qui fait pâlir les amateurs de ski permet parfois aussi de faciliter grandement l'accès à certains secteurs d'altitude...
On se rend donc dans le pseudo "secret spot" ariegeois pour pratiquer l'art de la frappe juste, de la pose de broches et du daubage de mollets ! 
Après un briefing général pour être bien sûr que toutes les notions sont acquises, je laisse partir les plus expérimentés en autonomie.

 


Cascade du Rulhe

Le team des luchonnais est plus novice, on fait quelques exercices de calage et on embarque à notre tour. C'est Hadrien qui attaque dans de la glace bien lisse et qui forme des assiettes. Au sol, Pierrick évite les bombes ! 

Malgré son inexpérience Pierrick est motivé pour grimper en tête, le garçon apprend vite !
A notre gauche, Agathe, Florian, Antoine et Jonas progressent sur de beaux murs bleutés.
Le Panneau fait une bonne centaine de mètre de haut. La descente s'effectue rapidement à pied sur le côté. Le temps de manger un coup et on repart pour un deuxième tour !


De beaux murs bleutés

On en a profité un maximum et on effectue le retour à la voiture de nuit. Le temps de renter au gite, de manger et de préparer tout pour demain, il est déjà tard.

5H30... Le réveil pique mais une grosse journée nous attend. On se rend à la station de Porté Puymorens pour 2 h d'approche, ski aux pieds, une bonne pré fatigue avant la suite des réjouissances !
La pointe de la Vignole propose des voies mixtes au caractère bien trempé ! Pour ceux qui n'auraient pas suivit l'évolution de l'alpinisme ces 100 dernières années, c'est un peu comme du Dry tooling, sans les trous forés et la peinture fluo mais avec un bon jeu de coinceurs/friends au baudrier !

J'envoie Grégory et Antoine dans le classique dièdre N sur la gauche de la face. Le reste de l'équipe ira dans la ligne centrale "nit de carnestoltes" ( M4+/250m).
C'est Pierrick qui attaque par une superbe longueur qui va lui demander de la réflexion et du temps ! Dans ce genre de terrain, impossible de courir, il faut grimper posément et prendre le temps de trouver de bonnes protections.

Après une pente de neige, la progression redevient plus mixte. Bien sûr, aucune trace de glace, seules les touffes gelées nous offriront quelques ancrages corrects !

Chose complétement incroyable, on trouve un ou deux spits de 8 mm aux relais... Je suis toujours étonné que des gens ouvrent ce genre de voies en emportant un tamponnoir et encore plus qu'ils prennent 30 mn pour planter un spit dans du granit alors que 5 mn auraient suffit à planter un piton...
C'est sur qu'à l'endroit où ils les on placé, c'est parfois compact mais quelques mètres plus haut ou plus bas, il y avait carrément moyen...
Les jeunes pas encore habitués à cette logique d'alpiniste s'arrêtent "bêtement" sur ces relais imposés, mais rassurant... Résultat, on se retrouve pendu au milieu de nulle part après une longueur de 30 m alors que 15 m plus haut, il y avait une petite banquette neigeuse pour les pieds et des fissures où il était possible de facilement monter un relais "naturel" ! 

Chaque longueur effectuée est riche en enseignement mais les heures défilent... Je reprends la tête sur la fin pour finir avant la nuit qui tombe alors que nous sommes dans le couloir de descente.
Reste plus qu'une petite session ski de nuit avec quelques beaux virages sur les pistes fraîchement damées ! 

 
Romain WAGNER

TEAM SIMOND

 

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE