CASCADE DE GLACE À COGNE PAR ROMAIN WAGNER

(1)
Déposer un commentaire
GRAND PARADIS - Valeille et Valnontey  1530 m - Val d'Aoste - France
 
Au vu des conditions de glace actuelles et pour changer des Hautes Alpes où nous étions allés l'année dernière, je propose à Jean Louis et Dominique de se rendre dans le paradis de Cogne dans le Val D'Aoste Italien. C'est sûr, c'est pas la porte à côté, mais là bas, il y a de la glace et l'accueil de Darma et de sa famille à l'hôtel du Belvédère vaut à lui seul le déplacement !


La semaine est prévue très belle avec des températures basses. Effectivement, on va bien sentir (et même un peu subir...) les - 18° du premier jour dans Pattinaggio artistico !


Fin prêt

Après une première longueur fine pas si évidente à négocier, le terrain devient moins raide et je propose à JL de passer en tête. Premières émotions pour lui mais aussi pour moi qui ai le rôle de spectateur ! Il s'agit de conseiller, sans stresser et de faire confiance...

Cette première journée a été un peu rude, à l'ombre, sur de la glace dure... Pour le lendemain, on opte pour la classique et superbe cascade de Lillaz, moins austère, mais aussi plus fréquentée, ce qui est compréhensible vu sa beauté !
Malgré un levé tôt, nous ne sommes pas les seuls ! Mais l'ambiance est bon enfant, quasiment que des guides (français et italiens) et on s'organise pour ne pas se gêner.
La première longueur est géniale, super sculptée. La suite, plus facile permet de nouveau à Jean Louis de prendre la tête.
Quand on accède à "l’amphithéâtre", il y a foule ! Le temps de casser la croute et c'est à notre tour !
Le panneau final prend enfin le soleil, un régal ! Il est constitué de deux longueur à 70° (attention les mollets !) mais la glace est tendre et l'ambiance superbe !


Le haut de Lillaz

Pour le troisième jour, on change de vallée en allant a Valnontey pour la très classique "sentiero dei troll". L'approche en fond de vallée le long des pistes de ski de fond est bucolique.
Alors qu'on est en train de s'équiper au pied de la cascade, Jean louis pousse un juron ! Et merde, il vient de casser la talonnière de son crampon ! Heureusement, on est à Cogne et pas dans une face himalayenne, pas de panique, on va gérer pour aujourd'hui et on remplacera tout ça ce soir...
La stratégie est simple: Je pars dans la première longueur et arrivé au relais, je fais passer un de mes crampons à Jean louis qui peut grimper à son tour ! 
La suite est plus roulante, Jean Louis prend la tête et je me retrouve avec Domi en second de cordé et avec un seul crampon !
Du coup, pour la dernière longueur, je leur propose même de finir sans moi et reste au relai. Comme ça, pas de changement de crampons... On répète bien les manips de relais et de descente en rappel qu'ils vont devoir effectuer en réelle autonomie cette fois... 
Avec un seul crampon, j'effectue les rappels les plus raides en mode glissade sur les fesses, mais ça le fait !

Pour le dernier jour, on retourne dans la vallée de valeille avec comme objectif "E tutto relativo" et son superbe cigare.
La première longueur est une super coulée de glace sorbet, un vrai régal !
Après une longueur de transition, on arrive au pied du fameux cigare. Officiellement côté 4 et malgré les nombreux passages, la raideur de la longueur m'évoque plutôt un bon 4+...
La suite est constituée d'une petite longueur de goulotte que je laisse à Jean Louis pour finir le séjour en beauté !


Premiere longueur tutto relativo


Encore une superbe semaine à Cogne où malgré nos efforts, et un solide entraînement, nous n'avons jamais pu réussir à finir tous les plats que Darma nous a apporté chaque soir !
On repasse le tunnel direction la maison avec une magnifique vue sur l'envers italien du Mont Blanc et la noire de Peuterey

Romain WAGNER

TEAM SIMOND

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE